samheughan-fr.com   |               
Latest Images
/photos  -  check out over +20,000 photos of Sam Heughan and still counting
Spotlight on


Latest Project


Latest News
Il était une fois à Castlebury…
La scène du tir à l'arc.

Cette scène a été la première à être tournée, parmi toutes les scènes du film. D’ailleurs dans cette scène, le gros gilet que porte Sam est en fait celui du réalisateur Michael Damian. En effet,  dans une interview, Sam a révélé qu’il faisait tellement froid lors du tournage en extérieur que le réalisateur lui a prêté son gilet, le temps de tourner la dite scène.

Posted on décembre 01, 2020 / by The Zazbou in Film, Il était une fois à Castlebury..., Interview

Interview : Sam Heughan de Il était une fois à Castlebury…

Par Nell Minow, le 16 octobre 2012 . Traduction par TheZazbou pour Sam Heughan France.

Le charmant conte de fée romantique « Il était une fois à Castlebury… » est à présent disponible en DVD. J’ai discuté avec l’acteur britannique Sam Heughan qui joue le prince. Nous avons parlé du tournage en Roumanie, de l’interprétation du fils de la star de 007, Sir Roger Moore, et le rôle très surprenant qu’il a joué après avoir fini le tournage.

Pour commencer, dites-moi comment vous vous êtes retrouvé sur ce projet. Avez-vous auditionné ? Vous ont-ils appelé ? Que s’est-il passé ?

Je travaillais sur une pièce de théâtre à Londres. Je suis allé auditionner et après quelques discussions, je me suis retrouvé en Roumanie avec toute l’équipe !

Ça doit être un défi de jouer un prince charmant. Parlez-moi du rôle.

Il est assez coincé et réservé et il fait partie d’une famille très riche et prospère. J’ai dû monter à cheval, apprendre à tirer à l’arc et à danser.  J’ai ajouté quelques pas de danses de ma composition et j’en suis très fier ! C’était vraiment marrant, nous avons beaucoup ri sur le plateau . C’était une bonne équipe avec laquelle travailler.

J’ai entendu d’autres personnes qui ont fait des films en Roumanie raconter que c’est un lieu vraiment magique. Est-ce que ça a contribué à l’humeur générale du tournage ?

Absolument ! Je pense que Castlebury est un lieu magique quelque part en Europe. C’est un monde de conte de fées et nous avions besoin d’un lieu qui le reflète vraiment.  Ce château merveilleux dans lequel nous avons filmé et le plateau… Je ne pense pas que vous puissiez trouver quelque chose comme ça ailleurs ! Sûrement pas au Royaume-Uni et peut être sûrement pas aussi grand ! C’était super de filmer dans ce château ! Le seul problème c’est qu’il faisait moins de 15 degrés. Très, très froid . Et pourtant, à la fin du tournage, nous avons dû faire venir des machines à neige parce que la vraie avait fondu et il faisait chaud. Nous sommes passés d’un extrême à l’autre mais c’est un beau pays pour y travailler.

Je dois vous parler de Roger Moore. Comment était-ce de travailler avec 007 ?

Ouah ! Nous étions tous très excités de travailler avec Sir Roger. Quand il est arrivé le premier jour, il a vraiment mis tout le monde à l’aise ! Nous nous sommes beaucoup amusés ! Il était très coquin, extrêmement séducteur, et il avait beaucoup de supers histoires à nous raconter entre chaque prise ! C’est un vrai et superbe acteur. C’était un rêve de petit garçon de travailler avec Roger, je suis un grand fan de James Bond et de la série Le Saint. Jouer son fils, c’était magique ! Vraiment ! Et je pense que tout le monde était très excité de le rencontrer. Le dernier jour, nous avons pris beaucoup de photos.

Diriez-vous que vous avez appris quelque chose de lui ?

Je l’ai tellement regardé, surtout pendant les prises et nous avons parlé du métier d’acteur. Il semblait faire très peu lorsqu’on le regardait tourner mais à l’écran il était formidable ! Il y a une scène où on se dispute, on quitte la pièce et il reste là, songeur, tenant son verre de brandy. Il a rendu ce moment si fort et on en déduit beaucoup. C’était un beau moment de comédie et un réel plaisir de travailler avec lui.

A votre avis, pourquoi les contes de fées, comme l’histoire de Cendrillon dans ce film, ont toujours autant de succès ?

Dans cette histoire, la jeune fille est en quelque sorte une étrangère qui se retrouve dans un monde très magique et dans lequel elle ne s’intègre pas vraiment. Je pense qu’on ressent tous ça. Parfois, dans la vie, on a l’impression de ne pas s’intégrer ou vous pensez que quelque chose vous est destiné. Elle s’accroche à ses propres croyances, elle reste fidèle à elle-même et je pense que c’est peut être le message que nous avons essayé de faire passer. C’est ce qui se passe aussi dans les contes de fées et on espère que ça peut aussi arriver dans la vraie vie.

Quel est votre prochain projet ?

Eh bien, j’ai terminé il y a deux jours… J’ai joué Batman dans une tournée mondiale. La semaine dernière nous étions à Las Vegas et je viens de terminer. Nous nous sommes produits au Royaume-Uni, en Europe et en Amérique du Sud depuis Noël.

Donc vous jouez un autre solitaire de la haute société ?

Oui, un autre solitaire de la haute société ! Je ne suis pas du tout catalogué dans un certain type de rôle ! Mais celui-ci met des costumes étranges et vole dans tous les sens.






Sam Heughan France is a non-profit site that is no way affiliated with Sam himself, her management, co-workers or family members. All images, video footage and other media are copyright to their respective owners, no copyright infringement is intended. This is merely a fan site run by a fan. This site is non-profit, and is in no way trying to infringe on the copyrights or businesses of any of the entities. All content posted up on this site is used under the Fair Use Copyright Law 107. If something belongs to you, please email us before taking any legal action and we will give you credit or remove it straight away.
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Secured By miniOrange