samheughan-fr.com   |               
Latest Images
/photos  -  check out over +20,000 photos of Sam Heughan and still counting
Spotlight on


Latest Project


Latest News

Sam Heughan : « Vous ne pouvez pas atteindre le sommet d’une montagne pour une petite gorgée »

Sam Heughan d’Outlander est peut-être mieux connu pour ses facéties à l’écran, mais nous sommes de grands fans de son autre activité – The Sassenach ‘Spirit of Home Edition’.

Par Mark Hedley, le 16 Juin 2021. Traduction par Alexz pour Sam Heughan France.

Sam Heughan est un homme au goût exceptionnel. De sa veste Belstaff à ses jeans Dolce & Gabbana en passant par ses mocassins Edward Green, il sait ce qui est beau.

Il sait aussi ce qui a bon goût. Car dans sa main se trouve un verre en cristal avec une généreuse mesure de Sassenach whisky.

Sassenach ‘Spirit of Home Edition’ est la première production de la compagnie de Sam, la Great Glen Company, qu’il a créée pour se spécialiser dans la distillation de spiritueux uniques.

Vous avez peut-être vu Sam sur la couverture de Square Mile plus tôt ce printemps. Pour vous donner une idée du pouvoir d’attraction de la star d’Outlander, il a vendu plus de numéros de Square Mile à l’international que tout autre de nos numéros en 16 ans d’existence, tel est son attrait mondial.

S’il peut faire cela pour notre humble magazine, alors pouvez-vous imaginer ce qu’il peut faire pour un whisky de luxe ?

Nous l’avons rencontré pour en savoir plus sur son histoire d’amour avec le whisky.

Square Mile :Quelle a été votre première expérience avec le whisky ?
Sam : J’avais essayé plusieurs fois d’apprécier le whisky mais je ne savais jamais par où commencer. Probablement ma première gorgée m’a rebuté, un mélange horrible dans un quart de bouteille, caché dans ma poche lors d’une fête. Je suppose que ça a fait l’affaire?

Cependant, c’était lorsque je vivais à Londres, un Noël, le mal du pays, un ami écossais et moi sommes allés dans un bar et avons commandé un single malt, au hasard, sur l’étagère du haut.

Cela m’a rappelé tellement de souvenirs d’Ecosse, j’ai eu une vraie réaction plein d’émotion pour cette boisson. La couleur et l’épice, me réchauffant dans cette nuit froide. Nous nous sommes souvenus de souvenirs à Édimbourg et d’escalade de montagnes dans les Highlands.

J’ai réalisé qu’à chaque fois que je prenais un dram, il pouvait me ramener à la maison. D’où la raison pour laquelle nous avons créé The Sassenach « Spirit of Home Edition ». Continue reading  »

Posted on mai 24, 2021 / by Alexz in Interview, Square Mile, Traductions, Vidéo

Zazbou a traduit pour vous l’échange de Sam et Tom Ellis réalisé dans la cadre de l’interview de Sam pour Square Mile. Un grand merci à Elle. Je vous remet en lien l’interview traduite par mes soins en Mars 😉

Posted on mars 15, 2021 / by Alexz in Square Mile, Traductions

« Tu es très doué pour ça! » | Sam Heughan en conversation avec Tom Ellis [Partie 3]

Il est né dans l’enceinte d’un château écossais et s’est fait un nom en jouant un guerrier des Highlands dans le très populaire Outlander. Mais à quoi ressemble Sam Heughan en tant qu’homme? Nous avons engagé Lucifer lui-même Tom Ellis pour interviewer son vieil ami.

Par Tom Ellis, le 04 Mars 2021. Traduction par Alexz pour Sam Heughan France

Tom : Penses-tu que la raison pour laquelle tu as conserver ton bon sens est à cause des expériences que tu as vécues avant de faire ta grande pause?

Sam : Oui probablement. Pour être honnête, j’ai eu du mal au premier quart ou à la moitié de ma carrière: j’ai travaillé occasionnellement, parfois avec succès, parfois pas. Juste avant d’avoir Outlander, j’étais en Amérique, j’avais joué à Batman dans ce spectacle qui a fait le tour du monde. J’ai gagné beaucoup d’argent là-dessus. J’ai passé beaucoup de temps à Los Angeles à me rapprocher de choses, mais je suis revenu au Royaume-Uni et je n’avais pas d’argent à montrer pour cela ni aucun travail.

Je me souviens que je devais m’inscrire à nouveau au chômage ou chercher un autre emploi dans un bar – et j’avais 34 ans. Je me suis juste dit: «Puis-je continuer à faire ça? Est-ce vraiment vivable? »J’ai commencé à penser:« OK, je vais devoir mettre une limite de temps là-dessus et ensuite vraiment tout repenser. »À ce moment-là, j’ai auditionné pour Outlander et ma vie a changé.

Mais je pense que cela m’a rendu trés terre à terre. Je suis très reconnaissant pour ce qu’il m’a permis. Je peux voir que ma vie aurait pu être quelque chose de complètement différent alors oui, je me sens très chanceux.

Tom : Imagines si Outlander avait été ton premier ou ton deuxième emploi en dehors de l’école d’art dramatique. Pouvais-tu imaginer avoir ce sentiment de pression et d’attente sur tes épaules à cet âge et ce que cela pourrait faire sur le mental de quelqu’un?

Sam : J’aurais été horrible. J’aurais été un tel mégalomane. Mais aussi, imagines si j’avais eu ce succès dès le début et que j’en sortais simplement en connaissant le succès. La chute aurait été encore plus importante. Je pense que je suis prêt à tout maintenant. Cela m’a certainement rendu plus résilient.

Tom : Bien sûr, l’autre chose qui t’a rendu incroyablement résistant est ton physique, M. Heughan. Ton amour de l’exercice, de la marche et du plein air. Parles-moi un peu de cela et de ton association, My Peak Challenge.

Sam : Eh bien, c’est gentil de ta part, mon pote, oui. C’est bon à entendre de ta part, car j’ai vu tes vidéos sur Instagram et tu fais de la muscu. tu fais l’Arnold en entier. [NDLT : L’arnold est un exercice de muscu] Continue reading  »

Posted on mars 10, 2021 / by Alexz in Interview, Photoshoot, Square Mile, Traductions

« Tu es très doué pour ça! » | Sam Heughan en conversation avec Tom Ellis [Partie 2]

Il est né dans l’enceinte d’un château écossais et s’est fait un nom en jouant un guerrier des Highlands dans le très populaire Outlander. Mais à quoi ressemble Sam Heughan en tant qu’homme? Nous avons engagé Lucifer lui-même Tom Ellis pour interviewer son vieil ami.

Par Tom Ellis, le 04 Mars 2021. Traduction par Alexz pour Sam Heughan France

Tom : Je suis sûr que si tu l’avais fait, il t’aurait probablement frappé en retour.

Sam : Me frapper en retour, oui. Je ne voulais pas ça. Il est brillant. Il a créé cette énorme franchise – plusieurs franchises. Cet homme sait ce qu’il fait. Pour être honnête, c’était comme un peu de temps libre.

Chaque film que j’ai fait depuis Outlander me semble facile par rapport à Outlander qui est tellement dévorant. Nous travaillons dans des conditions vraiment difficiles, bien sûr beaucoup en extérieur en Ecosse où pour le moment il fait de la neige et de la glace et il fait assez froid et sombre la plupart du temps.

Ce sont de longues journées, des journées vraiment longues. C’est vraiment une si grosse production. C’est difficile à manier. Quand je passe à ces autres films, c’est un ressentiment si facile parce que ce n’est que trois ou quatre mois et que tu as terminé.

Tom: Ressens-tu un sentiment de pression ou d’attente sur tes épaules en tant que chef de file d’une série par rapport à quand tu fais un film?

Sam : Oui. Je ne sais pas ce que tu ressens, mais c’est quelque chose est très différent, pas seulement le fait d’être sur le plateau toute la journée tous les jours – ce qui est parfois une bénédiction car cela signifie que tu entres dans le rythme et que tu obtiens une sténographie très rapidement avec l’équipe. D’une certaine manière, tu contrôles le rythme des choses et l’énergie sur le plateau. Cela peut être très bénéfique.

Mais oui, c’est bien de passer une journée ici et là et de rentrer tôt à la maison. Tu n’as pas cette pression de devoir tout porter.

Tom : Penses-tu que tu auras un jour un travail aussi intense qu’Outlander?

Sam : Je ne sais pas. Pour Outlander, oui, je ne pense pas que j’aurai jamais quelque chose d’aussi intense. Et vous, que penses-tu du tien?

Tom : Certainement la saison cinq de Lucifer parce que j’y joue deux personnages; Je ne peux pas imaginer avoir un emploi du temps plus chargé que cela. C’était toute la journée, tous les jours pendant des mois. Mais être sur ce genre de roue de hamster est un peu un privilège car il y a tellement de gens qui entrent et ils se sentent nerveux et la pression d’être devant la caméra. Les acteurs invités qui viennent tout le temps, même les acteurs réguliers qui sont une fois par semaine ou autre, ils ont l’impression que chaque instant doit compter.

Lorsque vous êtes toujours sur le plateau et que vous en êtes absorbé, vous ne faites que le faire et le vivre. Vous ne pensez pas à ces choses. C’est un énorme privilège car vous quitterez ce travail pour vous rendre sur d’autres décors et vous vous sentirez beaucoup plus à l’aise qu’auparavant.

Sam : Quand j’auditionnais, j’étais toujours assez nerveux et je voulais juste être comme l’un de ces gars qui entrent et ils se disent tous simplement: « Hé, qu’est-ce qui se passe? » Ils s’en moquent. Je m’en souciais tellement. Je voulais obtenir ce travail. Je voulais impressionner, ce qui te met tellement de pression. Entrer dans d’autres emplois maintenant, j’ai l’impression qu’il y a une assurance et une facilité.

Je suis toujours nerveux en commençant un nouvel emploi, mais maintenant, c’est comme: «OK, j’ai fait ça. Je sais ce que je fais. »Très vite, tu te retrouves dans l’horaire de travail de la journée. Encore une fois, c’est ce que Outlander m’a donné. Cela m’a donné cette assurance, ce qui est fantastique. Continue reading  »

Posted on mars 08, 2021 / by Alexz in Interview, Photoshoot, Square Mile

« Tu es très doué pour ça! » | Sam Heughan en conversation avec Tom Ellis [Partie 1]

Il est né dans l’enceinte d’un château écossais et s’est fait un nom en jouant un guerrier des Highlands dans le très populaire Outlander. Maisà quoi ressemble Sam Heughan en tant qu’homme? Nous avons engagé Lucifer lui-même Tom Ellis pour interviewer son vieil ami

Par Tom Ellis, le 04 Mars 2021. Traduction par Alexz pour Sam Heughan France

SAM HEUGHAN avait 34 ans et il était sans le sou.

L’acteur venait de terminer une tournée mondiale du spectacle Batman Live, dans lequel il tenait le rôle principal. Mais jouer Batman dans un spectacle et jouer Batman dans un film sont deux choses très différentes, votre banquier et votre agent pourront l’attester tous les deux. Heughan avait un choix simple mais difficile: trouver un autre emploi dans un bar ou s’inscrire au chômage.

Peut-être qu’être acteur n’était pas pour lui. Peut-être que les étoiles ne s’aligneraientt jamais tout à fait. «Dois-je continuer à faire ça? Est-ce vraiment vivable? »

Et puis il a décroché une autre audition. Un rôle principal dans une série appelée Outlander.

Les sept années qui se sont écoulées ont vu Outlander devenir l’une des séries les plus «chaudes » du petit écran ( dans tous les sens du terme ) et Heughan a amassé des millions de fans grâce son interprétation de Jamie Fraser, un Highlander bien bâti qui met en émoi les admiratrices et brûle les cœurs à chaque fois qu’il respire, (sans parler de son épée).

«Ça a changé ma vie», dit Heughan, bien qu’il admette que son succès relativement tardif peut aussi avoir été une bénédiction. Si il avait atterri dans Outlander tout droit sorti de l’école d’art dramatique «J’aurais été horrible. J’aurais été tellement mégalomane.»

Au lieu de cela, l’acteur s’est bâti la réputation d’être l’un des garçons les plus sympas de l’industrie du cinéma. L’un des plus occupés aussi : la Saint-Valentin a vu la sortie de Men In Kilts, un récit de voyages filmé avec son compatriote le comédien écossais Graham McTavish et une lettre d’amour à tout ce qui est en tartan. Attendez-vous à plus de coups de poing dans le prochain SAS: Red Notice, une adaptation d’Andy McNab dans laquelle l’ex-soldat des forces spéciales interprété par Heughan tente d’empêcher la destruction du tunnel sous la Manche. Le Brexit a vraiment dégénéré, n’est-ce pas ?

Qui métriez-vous en face de la star de l’une des plus grandes séries de télévision, une idole planétaire et un fier Écossais? Eh bien, que diriez-vous de la star de l’une des plus grandes émissions de télévision, une idole mondiale et un fier… Gallois. Quand on parle du diable il apparaît : Lucifer en personne, Tom Ellis, assume son rôle le plus prestigieux à ce jour, celui de journaliste stagiaire pour Square Mile. (Eh bien, nous l’avons déjà eu en couverture et il ne nous abandonnera pas.)

Ellis et Heughan sont de vieux amis qui ont étudié le théâtre ensemble à la Royal Scottish Academy. « Je suis tellement heureux que les choses se soient passées ainsi pour lui ! » nous avait confié Tom en septembre dernier. « C’est un homme adorable ! »

En plus d’un acteur prodigieusement doué, un physique impeccable en plus d’être un gars sympa (consultez son Instagram), Ellis se révèle être un journaliste né. Il analyse son ami et déniche une mine d’anecdotes brillantes et des aperçus fascinants de leur métier commun. C’est une conversation à déguster avec un côté très Actor’s Studio et un autre côté « coin du feu dans le pub local ».

Versez-vous un verre de Sassenach (la marque de whisky personnelle d’Heughan) et profitez de cette convergence de vues . Vous trouverez ci-dessous la magnifique séance photo de Charlie Gray.

Tom, Sam – à vous…

Tom Ellis: Bonjour à tous. J’ai eu le grand privilège d’interviewer mon vieil ami, M. Sam Heughan. Comment vas tu ? Tu as l’air génial, comme toujours.

Sam Heughan: Tu vas bien ? Ça fait longtemps. Je ne t’ai pas vu en personne depuis une décennie, sinon plus.

Tom : Cela fait au moins dix ans, je pense. Maintenant, tout le monde te connaît grâce à Outlander, mais je te connais depuis bien plus longtemps. Maintenant, Je vais reprendre du début et dire en premier d’où tu viens et où tu es né. Revenons sur quelques détails…

Sam : Pour être précis, je viens du sud-ouest de l’Écosse – appelé New Galloway. Je suis né dans un endroit appelé Balmaclellan. C’est très rural. Il n’y a pratiquement rien à part des moutons et un étrange château.

En fait, je suis né dans le parc d’un vieux château abandonné appelé Kenmure Castle. C’était assez idyllique, je suppose, si vous imaginez un enfant écossais en train de jouer dans les jardins de ce château. Je pense que c’est probablement de là que me vient l’amour du théâtre et j’imaginais être Robert Ier, le Roi Arthur ou encore un autre. Continue reading  »






Sam Heughan France is a non-profit site that is no way affiliated with Sam himself, her management, co-workers or family members. All images, video footage and other media are copyright to their respective owners, no copyright infringement is intended. This is merely a fan site run by a fan. This site is non-profit, and is in no way trying to infringe on the copyrights or businesses of any of the entities. All content posted up on this site is used under the Fair Use Copyright Law 107. If something belongs to you, please email us before taking any legal action and we will give you credit or remove it straight away.
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Secured By miniOrange