samheughan-fr.com   |               
Latest Images
/photos  -  check out over +20,000 photos of Sam Heughan and still counting

Posted on février 14, 2021 / by Alexz / in Men in Kilts, Traductions

Avec « Men in Kilts », deux stars d’ « Outlander » soutiennent l’indépendance écossaise. En douceur

Par Emily Zemler, le 14 Février 2021. Traduction par Alexz pour Sam Heughan France.

LONDRES – Il s’avère que ce n’est pas seulement la célèbre fan base passionnée d’ «Outlander» qui a suscité l’intérêt pour l’Écosse, le cadre clé des romans bien-aimés de Diana Gabaldon et de leur adaptation de la série télévisée de la Starz. En fait, les membres de la distribution et les Écossais Sam Heughan et Graham McTavish sont devenus tellement obsédés par l’histoire, le paysage et la culture de leur pays d’origine que le couple a co-créé et produit une nouvelle série pour la chaîne qui les emmène à travers le pays dans un camping-car.

Heughan, qui joue aux côtés de Caitriona Balfe , le rôle de l’idole du 18e siècle Jamie Fraser dans «Outlander», a initialement conçu «Men in Kilts: A Roadtrip with Sam and Graham», dont la première est dimanche sur la Starz, sous forme de podcast. (McTavish dit qu’il a fait semblant de savoir ce que c’était.) Mais il est rapidement devenu clair que le projet avait besoin d’un élément visuel.
«Je cherchais à développer quelque chose autour des highlanders écossais, des clans et des tartans», explique Heughan, qui a entamé des discussions avec McTavish, sa co-star dans les saison 1, 2 et 5 d’ «Outlander», début 2019, alors que les deux étaient à Los Angeles. «De toute évidence, en travaillant sur ‘Outlander‘, j’ai vu que les gens s’intéressaient à l’Écosse et à l’histoire de l’Écosse. Et j’aime aussi cette partie dans «Outlander». Dès mon retour en Écosse, j’ai réalisé: «Je travaille avec certaines des meilleures équipes d’Écosse et je connais les meilleurs endroits. Qu’est-ce qui nous arrête? »J’ai rassemblé une équipe, je l’ai financé et j’ai fait mis Graham dans un avion et nous y sommes allés. »

Les premiers tournages ont eu lieu en septembre 2019, les acteurs et leur petite équipe travaillant le week-end en fonction de l’emploi du temps de Heughan sur «Outlander» . Ils ont utilisé cette vidéo pour créer un pilote, qu’ils ont présenté à plusieurs réseaux, dont Starz, qui a lié McTavish, Heughan et leur partenaire de production Alex Norouzi à Boardwalk Pictures.

«Nous étions très conscients que nous ne voulions pas juste être un spin-off de « Outlander ». Il doit évidemment fournir un contexte – c’est la raison pour laquelle Graham et moi nous connaissons et c’est la raison pour laquelle je suis ici», dit Heughan. « Mais nous avons décidé de faire notre propre série. »

La majeure partie des huit épisodes à thème de la série a été filmée en août sur trois semaines au milieu de la pandémie de COVID-19. La production a réussi à atteindre un point idéal après le premier confinement du Royaume-Uni où les voyages intérieurs étaient autorisés, et « Men in Kilts » a été l’une des premières productions à être opérationnelle sous les nouveaux protocoles de tournage du COVID-19. Le fait que la série soit structurée comme un road trip a aidé les deux acteurs à parcourir l’Écosse dans un camping-car funky que Heughan a conduit pendant la majeure partie du tournage. Alors que les lieux et les invités ont été prévus à l’avance, la plupart de l’action est improvisée.

«Nous savions où nous allions, nous savions qui nous allions rencontrer, nous savions ce que nous allions voir et pourquoi cela nous intéressait», explique Kevin Johnston, qui a réalisé les épisodes. «Mais il y a un ton de documentaire et je ne voulais pas trop produire les gars. Ils sont vraiment charmants, ils sont vraiment bons, et je pense que si nous leur disions trop quoi faire, ce ne serait tout simplement pas aussi intéressant. D’autres personnes sont allées en Écosse, d’autres ont fait des spectacles de voyage, mais personne n’a ces deux-là et leur chimie.

«Nous savions où nous allions, nous savions qui nous allions rencontrer, nous savions ce que nous allions voir et pourquoi cela nous intéressait« , explique Kevin Johnston, qui a réalisé les épisodes. «Mais il y a un ton de documentaire et je ne voulais pas trop mettre en scène les gars. Ils sont vraiment charmants, ils sont vraiment bons, et je pense que si nous leur disions trop quoi faire, ce ne serait tout simplement pas aussi intéressant. D’autres personnes sont allées en Écosse, d’autres ont fait des séries documentaires, mais personne n’a ces deux-là et leur chimie. »

«Men in Kilts» accompagne «Clanlands: Whiskey, Warfare, and a Scottish Adventure Like No Other» le livre de McTavish et Heughan sorti en 2020, qui approfondit l’histoire et la culture présentées dans la série. Les deux visent à présenter une version nuancée de l’Écosse, mettant en évidence ce qui rend le pays et ses habitants uniques.

«Je voulais démystifier quelque peu la romance de l’Écosse», explique McTavish. «L’Écosse moderne est très tournée vers l’avenir. Je pense que l’histoire est formidable et cela m’intéresse particulièrement, mais quand je regarde l’Écosse, je vois maintenant une nation européenne très dynamique. Une nation connectée au monde. »

Bien que «Men in Kilts» ne soit pas expressément politique, la mention de l’européanité de l’Écosse met en évidence le lien sous-jacent de la série avec des problèmes tels que le Brexit, le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne, qui s’est produit le 1er janvier, et l’indépendance de l’Écosse. Les deux acteurs ont été de fervents militants pour le référendum sur l’indépendance écossaise en 2014, et ils sont impatients que leur pays d’origine ait sa propre voix et identité dans le monde moderne.

«Je pense, espérons-le, que les histoires que nous racontons et la lettre d’amour que nous adressons à l’Écosse avec la série témoignent de nos propres opinions sur l’indépendance sans frapper un tambour à ce sujet», dit McTavish. «L’Écosse est un endroit à célébrer si vous êtes écossais ou si vous n’êtes pas écossais, et un endroit dont il faut être très fier. Je ne suis pas nationaliste en ce sens que je pense que nous sommes meilleurs que les autres. Je pense simplement qu’il s’agit d’avoir une fierté de son propre pays et d’où vous venez, et d’avoir un sentiment de connexion avec cela. C’était vraiment ce que Sam et moi voulions faire passer, c’était notre propre sentiment de fierté et notre volonté de partager l’histoire de l’Écosse et ce qu’elle a à offrir.« 






Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Sam Heughan France is a non-profit site that is no way affiliated with Sam himself, her management, co-workers or family members. All images, video footage and other media are copyright to their respective owners, no copyright infringement is intended. This is merely a fan site run by a fan. This site is non-profit, and is in no way trying to infringe on the copyrights or businesses of any of the entities. All content posted up on this site is used under the Fair Use Copyright Law 107. If something belongs to you, please email us before taking any legal action and we will give you credit or remove it straight away.
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Secured By miniOrange