Bienvenue sur Sam Heughan France, votre unique source francophone sur l’acteur écossais Sam Heughan, connu pour le rôle de Jamie Fraser dans la série Outlander. Retrouver sur ce site toutes les dernières news de l’acteur, ainsi que ses projets, ses photos, ses interviews et bien d’autres choses encore! Bonne visite sur le site les Heuglighans!
  Voir la galerie photo avec plus de 10'000 photos de Sam Heughan!
mai 14, 2020  ELLE USA, Interview, Traductions
Sam Heughan d’Outlander à propos du « final le plus fort de la série. »

Par Julie Kosin, le 12 Mai 2020. Traduction par Sam Heughan France

Avertissement : cet article présente une discussion approfondie sur les abus sexuels.

Hello Droughtlander, my old friend.

Après 12 semaines de romance, de meurtre et de chaos , Outlander a clôturé la saison 5 avec son épisode le plus déchirant et audacieux à ce jour. Sautant vers un scénario à l’origine dans le sixième livre, le final suit une attaque brutale contre Claire Fraser (Caitriona Balfe). Alors qu’elle est kidnappée, violée et battue par un groupe d’hommes qui détestent son influence sur leurs femmes, elle se dissocie dans un paysage de rêve où elle trouve du réconfort dans sa famille, en particulier les bras de son mari, Jamie (Sam Heughan). Et c’est lui, ainsi que leur fils adoptif, neveu et gendre, qui écrasent finalement ses ravisseurs.

Heughan et Balfe sont pour la première fois producteurs sur cette saison, et leur influence est plus évidente dans cet épisode, dit Heughan. (Vous pouvez lire le point de vue de Balfe sur le finale ici.) « Nous nous sommes assis ensemble et avons travaillé dessus tous les jours », dit-il à ELLE.com. « Je pense que cela vient de Caitriona insistant dans une direction et Jamie [Payne, le réalisateur] étant tellement un grand collaborateur et visionnaire. »

Et tandis que Balfe fait le gros du travail émotionnel, Heughan a savouré l’action impliquée dans le sauvetage de Claire. « C’était cool de le voir se transformer en Jamie le Rouge – juste impitoyable », dit l’acteur à propos du comportement de Jamie au combat . « Dès qu’il va les chercher et qu’il a besoin de protéger Claire, il n’y a plus de pensée complexe, c’est juste de la rage. Ou de la colère froide. »

L’épisode se termine sur une note d’espoir, avec Claire jurant de ne pas laisser son attaque la briser – même si Balfe promet qu’il y a un long voyage de récupération à venir pour le personnage: « C’est quelque chose qui va prendre sa propre patience et la patience et l’amour de sa famille pour le surmonter.  » Mais avec la saison 5 officiellement terminée, pas d’Outlander dans un avenir prévisible, ce n’est qu’une sombre perspective au milieu d’une pandémie mondiale. Heureusement, Heughan m’a laissé cette lueur d’espoir énigmatique: « Il pourrait y avoir un petit quelque chose pour garder le lien avec vous les gars. Mais il y en aura plus à ce sujet à l’avenir. »

Lisez la suite pour son point de vue sur le final et à quoi s’attendre dans la saison 6.

ELLE: Parlons du final. C’était un concept difficile à réussir, mais je pense que vous l’avez réussi.
Sam:Nous étions incertains. C’est très dérangeant, graphique et éprouvant, nous voulions donc bien faire les choses. Caitriona devrait être très fière. Elle a fait du bon travail là-bas. Et nous devons remercier le réalisateur, Jamie Payne, et Toni [Graphia], qui l’a écrit. Il y avait beaucoup de discussions [à ce propos] pour essayer de donner le ton; nous étions tous très conscients du choc du traumatisme de Jamie à la fin de la saison 1. Nous ne voulions pas faire ça. De nos jours, nous ne pouvons plus faire cela. Mais nous ne voulions pas l’alléger en en faisant un fantasme d’évasion ou trop confortable. Cela [devait être] décalé et pas tout à fait juste.

Nous voulions être sûrs que nous étions honnêtes et sincères envers le récit, mais aussi envers la situation dans laquelle elle se trouvait. C’était un processus vraiment sympa, et c’était intense. Nous savions que nous avions quelque chose qui allait être assez puissant. Toute cette saison a été forte et surprenante pour les téléspectateurs, et je pense que ce final est le plus fort à ce jour.

ELLE: Comment vous a-t-il été présenté?
Sam : Nous avons d’abord lu le script et c’était bien, mais il est difficile d’imaginer le ton de quelque chose sur un morceau de papier. [Il y avait] beaucoup de planches de tendance, beaucoup de photos essayant de comprendre ce que cela signifiait pour Claire d’entrer dans ce monde, ce qu’elle faisait et pourquoi elle le faisait. Le détail en est probablement la meilleure partie.

ELLE : C’est fascinant de voir le subconscient de Claire épouser toutes les différentes réalités qu’elle a vécues.
Sam : Nous voulions refléter cela dans l’évasion de Claire. Ce n’est pas Jamie Fraser ou un membre de la famille dans le futur. C’est l’essence de qui ils sont – leur représentation. Je pense que j’ai même suggéré à Matt que les Browns faisaient partie de sa réalité et [faisaient irruption].

Pour moi, le plus grand défi était, à quoi ressemble Jamie dans son évasion? Au départ, le département costume voulaient que Jamie soit dans les vêtements des années 70, et je pensais que nous ne devrions pas, car Claire sait que Jamie ne peut pas l’être dans le futur. De plus, je voulais voir moins de Jamie. Je ne voulais pas le voir pleinement réalisé – je voulais qu’il soit un symbole. Il n’est pas complètement réalisé ou complètement formé parce que c’est dans la tête de Claire.

ELLE : Cela m’a rappelé le spectre que Frank voit dans le pilote. Est-ce que cela a surgi?
Sam: Je pense qu’il y a beaucoup à révéler. Il y a beaucoup de choses sur la réalité et le voyage dans le temps – comment Claire traverse-t-elle le temps? Et nous nous sommes beaucoup rapportés à la saison 1: [Claire et Jamie] montant à cheval ensemble pour la première fois ou se rencontrant pour la première fois. Nous voulions retourner à cela et à l’apparence de Jamie [d’alors].

ELLE : Comment était cette journée sur le plateau?
Sam :C’était fun, et le premier jour où nous avons vu tous les acteurs ensemble dans leurs différentes tenues, il y avait beaucoup d’hilarité. Voir Duncan Lacroix dans son pantalon en velours côtelé, il avait l’air si bien. Et Petit Ian dans son uniforme militaire. Mais c’est toujours lié à leurs histoires dans la vraie vie et à ce qui se passe avec eux, donc même si c’est une sorte d’évasion fantastique, tout est basé sur la réalité émotionnelle.

ELLE : Qui était l’idée de ramener Murtagh pour la dissociation de Claire?
Sam :Je suppose que c’était Matt et Toni. Claire a une forte réaction émotionnelle envers tous ces personnages. Dans cet évasion, bien sûr, elle le ramènerait. Pourquoi pas? C’est son ami. C’est tellement bon de le voir. Le Renard Argenté, nous aimons l’appeler.

ELLE :Il y a beaucoup de choses dans cet épisode. Cela ressemble à une particularité.
Sam :Il aurait été bon de faire une version plus longue pour donner plus de temps au spectateur pour suivre, mais d’une certaine manière, il continue d’avancer. Et j’aime la façon dont ça se termine. La famille est ensemble, mais ils sont très fracturés et il y a beaucoup de guérison à faire sur tous les plans. Beaucoup d’entre eux souffrent de diverses choses qui se sont produites. Ils sont ensemble et ils sont forts ensemble, mais ce n’est pas du tout guéri.

ELLE : Quand vous regardez la saison dans son ensemble, de quoi êtes-vous le plus fier?
Sam : Je pense que l’épisode 7, l’histoire de Murtagh. En tant qu’acteur, c’était tellement une histoire géniale. Cela m’a donné, ainsi qu’au personnage, une décision dramatique à prendre. J’ai eu beaucoup d’influence sur le symbolisme du manteau rouge. Lors du tournage, il y avait certaines choses que je devais repousser ou demander plus de temps pour Jamie, et quand il perd Murtagh, nous avons dû faire quelques reprises. C’était génial d’avoir l’oreille de l’auteur et du réalisateur, de travailler en étroite collaboration avec eux pour tirer le meilleur parti de l’histoire.

En tant que producteur, [avec] l’épisode 12, je pense que Caitriona et moi pouvons nous lever et dire que nous avons eu une très grande influence là-dessus. Je sais que Caitriona était très nerveuse à ce sujet, mais je sentais que nous l’avions bien fait. Ce fut une grande collaboration avec tout le monde.

ELLE : C’était la dernière saison de Gary Steele en tant que concepteur de production. Quel a été ton set préféré au fil des années?
Sam : Il y en avait tellement. Gary est tellement talentueux. Je pense que c’est dommage que nous le perdions parce qu’il a vraiment apporté beaucoup à la série. Mais pour moi, ce doit être la saison 1, Castle Leoch et la Grande Salle. Je n’avais jamais été sur un plateau pareil. Le fait qu’ils aient pris des moulages du vrai château de Doune et transporté ces murs jusqu’à notre atelier. Les détails dans les têtes de cerf sur les lustres, les cheminées brûlantes et la boue et la poussière et tout sur le sol. Cela m’a époustouflé. Ils l’ont construit pendant 4 semaines, puis l’ont démoli. Je ne pouvais pas oublier combien de travail y avait été consacré et à quel point c’était triste qu’ils l’aient détruit après.

ELLE : Que pouvons-nous attendre de la saison 6?
Sam : La réponse honnête est que je ne sais pas. Je suis en plein milieu du livre, donc j’y arrive. J’ai lu quelques épisodes. Je suis ravi de discuter davantage avec les scénaristes et les autres producteurs pour voir où l’histoire nous mène. Tout est un peu bloqué pour le moment, évidemment, avec la situation. Mais nous travaillons toujours de loin. Nous avons de grands projets. Dans le mois prochain, nous devrions en savoir plus, finaliser les choses, y compris le calendrier, les scripts et les intrigues.

ELLE : Avec la guerre à venir, je suppose que nous pouvons nous attendre à plus de séquences d’action?
Sam : Il y a une guerre à venir. Nous le savons. Je pense que nous avons toujours vraiment bien fait les séquences d’action. Je pense certainement que c’est l’un de mes points forts dans la série. C’est bien quand on a un peu de tout.

ELLE : Quelle est la première chose que vous allez faire lorsque vous serait de retour sur le plateau?
Sam : Si j’ai le droit, de faire un gros câlin à tout le monde. Il y a tellement de gens qui me manquent, de ma maquilleuse à l’équipe de tournage en passant par les chauffeurs et les lieux. Je suis vraiment excité de voir tout le monde, même si nous ne serons probablement pas autorisés à faire un câlin pendant un petit moment. Ils sont définitivement ma famille. Cette pause a été bonne pour nous de nous restructurer en quelque sorte, mais ce sera génial de voir tout le monde et de revenir à la tâche.

ELLE : Êtes-vous occupé en quarantaine?
Sam : En réalité, oui. J’ai été occupé à écrire et à travailler sur la production de certaines choses, donc cette pause a vraiment été bénéfique. Je pense que tout le monde trouve un espace pour mettre son énergie dans autre chose. [Mais] nous sommes tous prêts à voir des gens maintenant. Ce serait bien de sortir dehors et de traîner.

ELLE : Votre lettre sur le Lyceum Theatre d’Edimbourg était magnifique. Je ne peux pas croire que vous nous avez caché votre talent d’écrivain.
Sam: C’est gentil. Merci de l’avoir lu. J’ai sauté sur l’occasion car j’ai beaucoup écrit récemment. J’écris un livre en ce moment, donc c’était agréable de fournir un peu de mon expérience au théâtre.

ELLE : Qu’avez-vous regardé en quarantaine? Des recommandations?
Sam : Je suis tellement gêné. Je ne suis pas sûr de pouvoir vous le dire. Julie, j’ai regardé presque toutes les huit saisons de 90 Day Fiancé . [ Rires ] Je ne sais pas ce qui s’est passé et je ne peux pas m’arrêter. Tout d’abord, c’était comme, Oh, je vais juste regarder quelques épisodes de cette saison . Et maintenant, d’une manière ou d’une autre, c’est passé à 7 saisons. Il m’en reste une. Je vais juste le faire et j’espère pouvoir continuer ma vie. J’ai aussi regardé beaucoup de films plus anciens, beaucoup de comédies. Et je suis ravi que le sport recommence avec un peu de chance.





3 comments to “Sam pour ELLE.com”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *